fbpx

Talons hauts : leurs origines surprenantes

Le talon haut n’a pas été créé pour être porté par les femmes comme c’est le cas aujourd’hui, mais plutôt comme une chaussure d’homme. Ils étaient très populaires chez les rois et autres hommes nobles et riches bien avant qu’ils n’ornent les pieds des femmes.

Une théorie courante affirme que les talons hauts ont été développés pour permettre aux cavaliers d’enjamber leur étriers. Au cours des siècles précédents, le talon permettait aux hommes de se tenir debout dans leurs étriers et de mieux utiliser leurs armes pendant la guerre.

Les femmes ont commencé à porter des talons qu’au milieu du 15e siècle. Le premier talon haut enregistré sur une femme, a été porté par Catherine de Médicis. Auparavant, les femmes ne portaient que des chaussures à plate-forme. Particulièrement présentes dans la région de Venise, en Italie, ces chaussures à plateforme étaient appelées “chopines” et étaient souvent, mais pas exclusivement, portées par des prostituées.

Le roi Louis XIV a re-popularisé ces talon haut, pendant son règne à la fin des années 1600 et au début des années 1700. Il était connu pour porter des chaussures à talons rouges une caractéristique de conception aujourd’hui bien associée aux chaussures Christian Louboutin, devenue une marque déposée.

Retour en haut