fbpx
Projet Agilis : Révolutionner la vie des personnes atteintes de tétraplégie

Projet Agilis : Révolutionner la vie des personnes atteintes de tétraplégie

Grace à cette invention les personnes paralysées des quatre membres peuvent bouger leurs bras grâce à des électrodes implantées au-dessus du coude.

Sous la direction de Christine Azevedo, l’équipe CAMIN travaille au développement de prothèses neurales capables de bouger un bras paralysé.

Cette technologie médicale va simplifier le quotidien des personnes hémiplégiques et leur redonner une certaine autonomie.

Ce projet est Porté par l’équipe Inria CAMIN (Contrôle Artificiel des Mouvements Intuitifs et Prothèses Neuronales), le projet Agilis s’inscrit dans cette démarche.

Leur but est de redonner une certaine motricité aux membres supérieurs des personnes quadriplégiques.

Pour y parvenir, les chercheurs du projet et les médecins ont développé une solution basée sur l’utilisation d’électrodes multi-contacts.

Ces implants sont enroulés autour de deux nerfs juste au-dessus du coude d’une personne paralysée.

Comme expliqué, les fibres nerveuses ont conservé leur intégrité, tout comme les muscles.

De ce fait, leur stimulation permet la contraction musculaire soit un mouvement de bras inefficace.

Cette solution est également moins invasive car elle réduit considérablement le nombre d’électrodes implantées.

Retour en haut