fbpx
Metaverse : un déclin précipité par une nouvelle IA

Metaverse : un déclin précipité par une nouvelle IA

Le Metaverse était censé être un monde virtuel révolutionnaire créé par Meta, propriétaire de Facebook. Mais malgré des années de développement et de promotion, le projet n’a jamais réussi à décoller, en grande partie en raison de son coût financier prohibitif.

Selon les chiffres communiqués par l’entreprise, elle a perdu plus de 24 milliards de dollars dans cette aventure. Ces chiffres ont finalement forcé Meta à changer de direction. Cette nouvelle orientation s’est concrétisée par le licenciement de plus de 20 000 employés de Meta en quelques semaines.

Zuckerberg a souligné l’importance de l’IA générative, qui devrait être au cœur des futurs développements de l’entreprise. Cette décision a été prise en réponse à l’explosion des technologies d’intelligence artificielle, notamment l’acquisition d’OpenAI par Microsoft.

Dans une tentative de rattraper son retard, Meta envisage désormais de se concentrer sur l’IA générative pour la création de mondes en 3D, permettant aux utilisateurs de décrire simplement le monde qu’ils souhaitent créer, plutôt que d’apprendre la programmation et les graphismes.

Ce changement de direction a été accueilli par une certaine honte de la part de Zuckerberg, qui a admis que l’échec du Metaverse était une source de frustration pour lui. Cependant, certains développeurs de Meta ont assuré qu’ils maintiendraient le service en activité, du moins jusqu’à ce qu’il puisse évoluer vers une nouvelle forme.

Ce déclin précipité du Metaverse en faveur de l’IA souligne l’importance croissante de l’IA pour les grandes entreprises de la technologie. Bien que le Metaverse ait été conçu pour offrir aux utilisateurs un monde virtuel infini, il semble que l’avenir de la technologie réside plutôt dans la création de mondes virtuels automatisés grâce à l’IA générative.

Retour en haut