fbpx

Jean-Pierre Rives : le casque d’Or

Son nom fut scandé au Parc des Princes dès sa deuxième sélection dans le Tournoi.

Son portrait se retrouva rapidement à la une des magazines people, ce qui n’était jamais arrivé auparavant à un rugbyman.

La seule voie que ce tennisman contrarié connaissait s’apparentait à une ligne droite.
Le premier au soutien, le premier au ballon, le premier à se jeter dans la fournaise des regroupements

D’un gabarit modeste pour un avant, il mettait la tête là où personne n’osait mettre les mains.
Jean-Pierre, le visage ensanglanté, est une icône, Un joueur charismatique, première star du petit écran.
Il représente le meilleur du rugby français: courage, bravoure, et talent.

Retour en haut