fbpx
Acide butyrique : un traitement révolutionnaire !

Acide butyrique : un traitement révolutionnaire !

Cibler le microbiome pour traiter les allergies alimentaires est la première stratégie des chercheurs de l’Université de Chicago. Ces derniers ont présenté leurs travaux lors du congrès annuel de la société American Chemical Society (ACS) qui s’est tenu à Chicago, aux États-Unis.

Leurs résultats prometteurs proviennent d’études actuellement menées uniquement chez les souris et reposent sur l’administration de molécules produites par les bactéries intestinales dans le but de réduire ou d’éviter complètement les réactions allergiques.

Leur communiqué de presse indique que les polymères résultants s’auto-assemblent ainsi en agrégats polymères ou en micelles et enferment des chaînes latérales de butyrate dans leurs noyaux, masquant l’odeur et le goût du composé. Sachant que le butyrate avait une odeur de beurre rance extrêmement désagréable, ce qui était d’ailleurs un obstacle majeur à sa gestion.

Les chercheurs ont par la suite administré par voie orale ces polymères à des souris allergiques aux arachides, ce qui les a aidées à éviter l’anaphylaxie.

L’équipe américaine à l’origine de cet exploit a fondé la startup ClostraBio. Considérant que ce traitement et révolutionnaire, elle prévoit de passer rapidement aux essais cliniques. Cela en ayant l’espoir que le traitement puisse être utilisé pour prévenir le développement de nombreux types d’allergies alimentaires chez les humains. Ce qui s’avère une bonne initiative.

 

Retour en haut