fbpx

Pourquoi aime-t-on manger pimenté malgré la douleur ?

la capsaïcine est le composé actif du piment, responsable de son piquant. On pense souvent qu’elle est cachée dans les graines, mais c’est en fait la partie blanche et spongieuse du piment, le placenta, qui la produit en plus grande quantité.

Lorsque nous mangeons du piment, nos mécanismes de défense sont activés. Car face au danger, le corps réagit par une poussée d’adrénaline. Rythme cardiaque plus rapide. La pupille se dilate. La respiration devient plus profonde et les artères s’élargissent pour augmenter le flux sanguin vers les muscles, se préparant ainsi à l’action. Mais ce n’est pas tout. En réponse à la douleur, le cerveau libère également des endorphines. Un analgésique naturel puissant qui est censé aider à soulager la douleur d’une brûlure, mais qui procure également une sensation générale de bien-être. Une euphorie qui peut s’avérer addictive, et cela expliquerait pourquoi nous aimons manger pimenté malgré la douleur.

 

Retour en haut