fbpx
Microsoft met fin à sa caméra Kinect

Microsoft met fin à sa caméra Kinect

Microsoft a officiellement mis un terme définitif à l’époque de Kinect, une caméra captatrice de mouvements.

Cette décision intervient après une réintroduction en 2019 sous la forme d’un kit de développement destiné aux entreprises, mettant ainsi fin à une ère où les fabricants de consoles de jeux vidéo tablaient sur la capture des mouvements comme l’avenir du gaming.

En 2017, Microsoft avait déjà arrêté la production du kit grand public de Kinect, composé de la caméra/capteur de mouvement et du microphone. Néanmoins, en 2019, lors du MWC (Mobile World Congress), l’entreprise avait surpris en annonçant la relance de Kinect sous le nom d’Azure Kinect, un kit de développement ciblant principalement les entreprises nécessitant des solutions liées à la capture de mouvement, notamment dans le domaine médical.

Cependant, Microsoft a finalement décidé d’abandonner ce kit et de collaborer avec des sociétés externes, offrant aux utilisateurs la possibilité d’acquérir des appareils similaires.

« Au fur et à mesure que les besoins de nos clients et partenaires évoluent, nous mettons régulièrement à jour nos produits afin de les prendre en charge au mieux ». « De temps en temps, cela inclut le retrait de produits. Nous avons pris la décision d’arrêter la production de l’Azure Kinect Developer Kit, mais c’est loin d’être la fin de cette technologie puisqu’elle continuera d’être disponible à travers notre écosystème de partenaires. », déclare Swati Mehta de Microsoft dans un message publié sur le site de l’entreprise.

Initialement lancé en tandem avec la Xbox 360 en tant que premier produit de ce genre pour Microsoft, le Kinect témoignait des ambitions de l’entreprise dans le domaine des capteurs. À un moment donné, le Kinect 2 avait même été envisagé comme un élément essentiel pour l’utilisation de la Xbox One. Cependant, juste avant le lancement de cette console, Microsoft avait finalement fait volte-face, annonçant la sortie de la Xbox One sans obligation d’acquérir le Kinect, quelques mois seulement après sa commercialisation.

Avec cette décision de mettre fin à Kinect, Microsoft marque une nouvelle phase dans sa stratégie de consoles, recentrant son attention sur d’autres aspects de l’expérience de jeu. Néanmoins, l’histoire du Kinect restera comme une tentative audacieuse de repousser les limites du gaming en introduisant la capture des mouvements.

Retour en haut